10 paradis à découvrir ce week-end en Occitanie

La 19ème édition de l’événement “Rendez-vous aux jardins” aura lieu du vendredi 3 au dimanche 5 juin, sur le thème des “Jardins face aux changements climatiques”. Le Journal Toulousain vous propose une sélection des plus beaux parcs et jardins à visiter en Occitanie, qui ouvrent exceptionnellement leurs portes ce week-end.

Jardin musée Cerdagne jardins Occitanie week-end
Le jardin de Cal Mateu fait partie des jardins qui ouvrent exceptionnellement leurs portes au public ce week-end dans le cadre de la 19ème édition des “Rendez-vous aux jardins”. CC Musée de Cerdagne

Les jardins de l’abbaye Notre-Dame du Pesquié en Ariège

En Ariège, les jardins de l’abbaye Notre-Dame du Pesquié, nichés au cœur des Pyrénées, sur la commune de Serres-sur-Arget à une dizaine de kilomètres de Foix, ouvrent exceptionnellement leurs portes ce week-end. L’objectif est de faire découvrir aux visiteurs ses superbes potagers et vergers auréolés de fleurs qui entourent un ancien corps de ferme et permettent de nourrir la communauté religieuse de sœurs bénédictines qui vivent dans ces murs depuis une trentaine d’année.

Durant la visite, les participants franchiront une roseraie en tonnelle, se promèneront autour du bassin et longeront les champs qui composent les 40 hectares de terres cultivées pour les besoins du troupeau de vaches laitières de la communauté.

Infos pratiques : Jardins de l’abbaye Notre-Dame du Pesquié, Le Pesquié, Serres-sur-Arget, Ariège, Occitanie. Ouverts dimanche 5 juin de 14h30 à 16h. Visite gratuite.

Jardins du château de Cubières-sur-Cinoble dans l’Aude

Dans l’Aude, à la frontière avec les Pyrénées-Orientales, partez à la découverte des jardins “à la française” du château de Cubières-sur-Cinoble. Un terrain privé de 1 000 mètres carrés à la végétation exceptionnelle, où les arbustes taillés forment un labyrinthe dans lequel il est agréable de se perdre. Les iris et les roses qui bordent les chemins parfument et colorent ce jardin à la géométrie impeccable.

Des visites guidées seront assurées durant tout le week-end par la propriétaire et créatrice des lieux qui vous parlera de la symbolique associée à chaque plante et de leurs usages, puis vous entraînera par la suite à l’intérieur du château datant du XVIIème siècle, ayant appartenu aux archevêques de Narbonne jusqu’à la Révolution.

Infos pratiques : Jardin du château de Cubières-sur-Cinoble, route des châteaux, Cubières-sur-Cinoble, Aude, Occtianie. Ouvert samedi 4 et dimanche 5 juin, de 10h à 12h, puis de 14h à 18h. Entrée : 4 euros.

Jardin privé d’inspiration japonaise à La Bastide-l’Évêque, en Aveyron

Une habitante de La Bastide-l’Évêque vous accueille ce week-end dans son magnifique parc privé de 8 000 mètres carrés, conçu comme un jardin japonais. Légèrement en pente, le terrain comporte trois étangs, un grand saule, des buis et un pavillon de thé installé à proximité de majestueux cèdres. Un chemin, bordé de sculptures de bois, de jonquilles, de narcisses et de tulipes, mène vers un potager en forme de mandala, cultivé en bio par la propriétaire.

Infos pratiques : Jardin privé de Marie-Cécile Rantet, La Bastide-l’Évêque. Ouvert samedi 4 et dimanche 5 juin, de 14h à 18h. Entrée gratuite.

Jardin du fort Saint-André dans le Gard

Rendez-vous au jardin du fort Saint-André ce week-end à Villeneuve-lez-Avignon, dans le Gard, pour un voyage historique au Moyen-Âge. Il débutera par la visite de l’impressionnante forteresse, bâtie en 1360 sur commande du roi Philippe le Bel pour affirmer la puissance du royaume de France à sa frontière (autrefois délimitée par le Rhône).

Au pied des remparts, qui offrent une vue panoramique du mont Ventoux aux Alpilles, le jardin médiéval est cultivé conjointement par les équipes chargées de l’entretien du fort et des enfants, dans le cadre d’ateliers pédagogiques. Ces derniers y cultivent des légumes, mais aussi des plantes aromatiques et médicinales.

Infos pratiques : Jardin du fort Saint-André, Villeneuve-lez-Avignon, Gard, Occitanie. Ouvert samedi 4 et dimanche 5 juin, de 14h à 17h. Entrée gratuite. Programme ateliers et projections.

Parc et jardins du château de Larra en Haute-Garonne

Le château de Larra et son parc, qui s’étendent sur neuf hectares, dominent la vallée de la Save. Les jardins à la française de ce domaine privé ont été créés au XVIIIème siècle pour un parlementaire toulousain et remaniés au XIXème siècle par les architectes paysagistes Henri et Achille Duchêne.

La première partie du jardin prend la forme d’une étoile. Huit allées de buis rayonnent autour d’un rond point central. L’allée principale se prolonge vers le nord, en bordure d’un ruisseau et aboutit à une ancienne salle de verdure dominée par des cèdres du Liban. Durant votre visite, vous croiserez des paons en liberté qui vous accompagneront à travers les allées.

Infos pratiques : Jardins du château de Larra, route de Larra. Ouverts samedi 4 et dimanche 5 juin de 10h à 12h et de 14h à 17h. Entrée : 2 euros, gratuite pour les moins de 18 ans.

Jardins du domaine de la Tour dans l’Hérault

Cette propriété privée viticole de deux hectares accueille exceptionnellement des visiteurs ce week-end. Le domaine de la Tour est situé sur un promontoire qui offre une vue imprenable sur la vallée de l’Hérault, ses oliveraies et ses vignobles. Le parc est aménagé dans un style méridional propre du XIXème siècle, avec des allées de platanes, des palmiers, des cèdres de l’Atlas, des cyprès de Provence et des pins d’Alep.

En contrebas, vous pourrez également visiter d’autres parties du domaine : le potager, le verger, le jardin exotique, l’agrumeraie, la carrière de chevaux et le jardin méditerranéen. Un chai abrite aussi une collection d’outils anciens utilisés pour la culture des raisins et des olives.

Infos pratiques : Jardins du domaine de la Tour, Nébian. Ouverts dimanche 5 juin de 10h à 12h puis de 14h à 18h. Entrée gratuite.

Jardin cultivé en agroécologie dans le Gers

Dans le Gers, une habitante de la commune de Goutz vous ouvre les portes de son jardin de 700 mètres carrés pour vous faire découvrir ses cultures agroécologiques. Vous y trouverez des plantes vivaces, qui vivent plusieurs années et résistent aux changements de températures, des plantes aromatiques, des plantes mellifères qui offrent de grandes quantités de pollen pour les abeilles, des arbres fruitiers et des légumes du potager cultivés sur des buttes avec du paillage.

La propriétaire vous présentera également les solutions privilégiées dans son jardin pour lutter contre le réchauffement climatique : mur végétalisé, ombrière, paillage, diversité végétale…

Infos pratiques : Jardin privé, 1644 chemin d’Occitanie, Goutz. Ouvert samedi 4 juin de 14h30 à 17h30 et dimanche 5 juin de 10h à 17h30. Entrée gratuite.

Jardin potager du musée de Cerdagne dans les Pyrénées-Orientales

Le jardin potager de Cal Mateu appartient au musée de Cerdagne, témoin de l’histoire agricole du territoire. Perché à 1 330 mètres d’altitude, le jardin constitue aujourd’hui un espace de conservation de variétés anciennes et locales, ainsi que de plantes vivrières.

Vous observerez par exemple des plantes fourragères et des céréales qui nourrissent les animaux de la ferme. Mais aussi, des plantes oubliées, comme la livèche (ancêtre du céleri), le raifort (cousin du radis) ou encore le topinambour. Le musée possède également une petite basse-cour avec des poules et des lapins.

Infos pratiques : Jardin potager du musée de Cerdagne, 1 place Del Roser, Saillagouse. Ouvert vendredi 3 juin de 10h à 11h puis de 14h à 15h et samedi 4 juin de 10h à 12h, puis de 14h à 16h. Entrée gratuite.

Jardin d’Encordes dans le Tarn

Niché au cœur de la Montagne noire, le jardin d’Encordes est un domaine privé de deux hectares, faisant partie du réseau des jardiniers du Parc naturel du Haut-Languedoc. Le potager, cerné de buis, est composé de plantes aromatiques et de légumes. Les visiteurs peuvent également y admirer une grande collection de fleurs et autres plantes grimpantes : roses, clématites, houblon et jasmin, qui poussent sur des gloriettes.

Dans le sous-bois, les sentiers sont bordés d’hortensias bleus, de rhododendrons blancs, d’acanthes et de pervenches violettes. Aussi, une allée de pommiers, poiriers et pruniers, mène à une authentique roulotte typique des Carpates (chaîne de montagnes d’Europe centrale), sculptée à la main.

Infos pratiques : Jardin d’Encordes, Mazamet, Tarn, Occitanie. Ouvert samedi 4 et dimanche 5 juin de 10h à 12h, puis de 14h à 18h. Entrée gratuite.

Jardin des Clarisselles dans le Tarn-et-Garonne

Le jardin des Clariselles fait partie d’un domaine privé de 4 500 mètres carrés situé à Auterive, une petit village du Tarn-et-Garonne, en Occitanie. C’est un jardin “à l’anglaise” aux formes irrégulières, totalement opposé au “jardin à la française”, parfaitement organisé.

Ce jardin, situé dans la commune d’Auterive, est « à la fois naturel et structuré, sauvage mais ordonné, simple mais parfois sophistiqué dans le choix des plantes », explique le ministère de la culture dans son guide.

Le domaine est traversé d’allées bordées de “mixed borders”, un mélange un peu fouillis mais colorés de plantes rares et de variétés indigènes. Sur votre chemin, vous apercevrez aussi une mare naturelle, un potager en permaculture, un mini verger, une roseraie et une pépinière.

Infos pratiques : Jardin des Clarisselles, Auterive dans le Tarn-et-Garonne, Occitanie. Ouvert samedi 4 et dimanche 5 juin de 9h à 12h, puis de 14h à 18h. Entrée gratuite.