À toute vapeur dans les Cévennes

C’est un incontournable dans le Gard. Le Train à Vapeur des Cévennes circule entre Anduze et Saint-Jean-du-Gard et vous propose une balade ferroviaire hors du temps. Découverte…

S’il y a bien un son reconnaissable entre bien d’autres, c’est le sifflet d’une locomotive à vapeur. Celui des machines du « Train à Vapeur des Cévennes » résonne quasiment tous les jours d’été dans la vallée du Gardon d’Anduze. Entre St-Jean-du-Gard et Anduze, une ligne pittoresque passe d’une rive à l’autre comme nous l’explique Anaïs Lavoisier de l’équipe du train touristique : « On passe par le parc national des Cévennes. Il y a de nombreux viaducs et des tunnels… On a sur le passage, un petit stop à la bambouseraie, un jardin botanique. »

À bord de la locomotive à vapeur, construite par l’entreprise allemande Henschel en 1949, un chauffeur et un mécanicien pour conduire. Nous retrouvons Victorien qui est en charge du feu, de l’alimentation en eau de la chaudière et de la bonne pression de celle-ci. « La locomotive développe une puissance de 800 chevaux. Quand on conduit une vapeur, ça vit, ça respire, on entend tous ses mouvements. Si quelque chose ne va pas, on va tout de suite l’entendre… » explique le chauffeur avec passion.

Le voyage au départ d’Anduze commence par un long tunnel en montée. L’échappement de la locomotive se fait entendre. Dans les voitures, les passagers passent d’un côté à l’autre pour admirer le paysage. « J’avais vu une émission à la télé il y a quelques années » raconte l’un d’entre eux. « C’était un rêve de venir ici ». Une dame à l’arrivée du train conquise avec son groupe d’amis nous confie qu’elle a bien rigolé durant ce trajet où ils ont contemplé la vallée.