Bientôt un nouveau centre commercial transfrontalier en Cerdagne française

Les travaux de terrassement ont commencé sur une surface de quelques 6 hectares. C’est là en bordure de nationale 20 que le futur centre commercial verra le jour en territoire français entre l’enclave espagnole de LLivia et la ville de Puigcerda. La construction des bâtiments devrait pouvoir démarrer dans les toutes prochaines semaines.

Un vieux projet qui finit par aboutir

C’est un projet totalement privé, initié il y  a plus de 15 ans, qui se concrétise : la création d’un centre commercial dans ce secteur de la Cerdagne. C’est l’homme d’affaire Bernard Juan, propriétaire du supermarché Carrefour de Bourg-Madame qui s’est lancé dans cette aventure et qui, au fil des années, a réussi à convaincre les élus et à obtenir toutes les autorisations nécessaires. Il a investi plusieurs millions d’euros.

C’est Carrefour qui sera la principale enseigne du futur centre commercial. Bernard Juan va transférer son supermarché de Bourg-Madame sur le nouveau terrain. Le magasin passera d’une surface de 2.000 à 3.000 mètres carrés. Tout autour, une galerie marchande est prévue, une station service, de la restauration rapide ainsi que plusieurs moyennes-surfaces en bricolage, bazar, sport et jardinerie.

Discussions avec McDonald’s en bonne voie

Plusieurs grandes enseignes  devraient s’installer sur place. Les choix ne sont pas encore arrêtés. Des discussions sont toujours en cours et vont s’engager avec d’autres partenaires possibles. L’arrivée de McDonald’s semble plausible pour la partie restauration rapide. Pour le magasin de sport, les enseignes Intersport et Sport 2000 sont citées. Le choix de Decathlon avait été évoqué par la presse espagnole, mais il s’agissait d’une fausse rumeur, la Cerdagne représentant un trop petit marché pour la célèbre enseigne.

Du travail pour la Cerdagne

Pour faire fonctionner son centre commercial, Bernard Juan mise sur plusieurs types de clientèles : les habitants de la Cerdagne française, mais aussi les Espagnols qui vivent de l’autre côté de la frontière, un bassin de population de 30.000 habitants au total. Il mise aussi sur les nombreux touristes qui viennent en Cerdagne pendant la saison hivernale mais aussi l’été. 

L’un des points positifs, c’est l'emploi. Dans un secteur de montagne où il est très difficile de trouver un travail, le centre commercial donne de l’espoir aux saisonniers qui espèrent trouver un emploi à l’année dans l’un des commerces. Le promoteur prévoit de créer dans un premier temps une cinquantaine de postes de travail dont une quinzaine au sein du supermarché Carrefour.

L’inquiétude des petits commerçants

Mais le projet fait aussi grincer des dents. Les petits commerçants que ce soit à Bourg-Madame, Ur, Llivia ou encore Puigcerda redoutent une fuite de leur clientèle vers le nouveau centre commercial. La mairie de Bourg-Madame elle était contre le projet dés le départ, redoutant de voir son coeur de village délaissé par les acheteurs et les touristes.

Si tout se passe comme prévu, le futur ensemble commercial devrait ouvrir ses portes entre fin 2019 et début 2020.

Le centre commercial sera situé sur le bord de la Nationale 20 entre Bourg-Madame et Ur
Le centre commercial sera situé sur le bord de la Nationale 20 entre Bourg-Madame et Ur © Radio France
Sébastien Berriot