Canet-d’Aude en saura plus ce soir

Contre la Côte Vermeille toujours invaincue, cet après-midi (15 h), le champion d’Occitanie Canet-d’Aude aura fort à faire. C’est l’affiche de cette journée en séries.

Il est des matches, dans le cours d’une saison, qu’il ne faut clairement pas rater. Non que ceux-ci ne comptabilisent plus de points au classement mais ils donnent une marche à suivre, une confiance accrue et surtout… un état d’esprit conquérant à l’équipe qui l’emporte.

Celui qui oppose cet après-midi Canet-d’Aude, champion d’Occitanie et vice-champion de France de 3e série l’an dernier à la Côte Rocheuse, championne d’Occitanie de 4e série et demi-finaliste du championnat de France, est le premier rendez-vous pour les hommes du président Walter Langlade.

Les Audois ont fait le choix l’été dernier de ne reprendre l’entraînement qu’après le 15 août. Histoire de faire reposer ses guerriers après une campagne de France épuisante et frustrante avec la défaite en finale (11-9) contre une équipe de Peña XV qui ne jouait clairement pas dans la même catégorie et qui a d’ailleurs cette année déclaré forfait général.

Du coup, les Audois sont restés coincés dans leurs starting-blocks dès la première rencontre de la saison en perdant sur le pré catalan de l’AS Bompas (22-13). Rien de dramatique néanmoins ! D’autant plus qu’ensuite, ils n’ont eu de cesse de s’imposer par quatre fois consécutives, à domicile, contre Corbières Maritimes (53-21) et contre le RAS Couiza-Espéraza (31-13). À l’extérieur avec un succès en Cerdagne-Capcir (8-30) et il y a huit jours, chez d’autres Catalans, ceux de la Salanque Méditerranée (11-23). Deuxièmes ex æquo avec 19 points avec le Racing Club Ponteilla, les hommes du capitaine Bertrand Castany ne sont qu’à 5 points du leader et de leur invité du jour toujours invaincu.

Il est souvent difficile d’enchaîner une bonne saison à la suite d’une précédente historique pour une équipe qui ne s’est créée que depuis trois ans, dont deux sans rugby pour cause de Covid. Mieux encore, la patte de Walter Langlade et de son staff a fait revenir à la maison des anciens, tout en gardant près de 90 % de son effectif. Une autre victoire fortement existentielle et fondatrice.

Rival invaincu

Il faudra donc bien ça pour rivaliser dans cette poule avant d’entamer, si affinités, une campagne occitane et peut-être nationale. Mais en face, les Catalans de la Côte Rocheuse ne l’entendent pas ainsi. Eux aussi ont chuté en phases finales et l’ont toujours en travers la gorge. Leur début de championnat est donc tout simplement parfait ! Cinq matchs et cinq victoires. En Cerdagne-Capcir (11-17), à la Salanque (21-37) et à l’Entente Haut Vallespir (0-19). Sur son pré ensuite contre le RAS Couiza-Espéraza (38-7) et il y a huit jours, donc contre les Audois du Bassin Sud Minervois (29-3). Mention très bien donc !

Aujourd’hui, les Audois vont donc clairement devoir élever leur niveau de jeu avant de se déplacer par deux fois chez les voisins du Bassin Sud Minervois (13 novembre) avec, comme parfum, une revanche du dernier quart de finale du championnat de France, puis chez l’Entente Haut Vallespir (20 novembre) avant de recevoir le Racing Club Ponteilla (27 novembre).

Si la saison ne fait que commencer, ce match contre la Côte Rocheuse va découper sec !