Cerdagne : deux hommes en garde à vue dans une enquête pour le viol d’un jeune travailleur handicapé

Les faits se seraient déroulés dans la nuit de samedi 19 à dimanche 20 mars 2022. 

Deux hommes ont été placés en garde à vue ce dimanche par les gendarmes de la brigade territoriale de Bourg-Madame, chargés d’une enquête, avec la brigade de recherche de Prades, concernant des faits de viol et vol avec violence. Ils se seraient déroulés dans la commune d’Enveitg, dans la nuit de samedi à dimanche. Un premier individu, mineur, avait été interpellé quelques heures après le signalement effectué par la victime présumée, mais il a été relâché. Les deux autres, majeurs, ont été appréhendés un peu plus tard. Ce lundi, leur garde à vue a été prolongée pour les chefs de viol, vol avec violences ayant entraîné une ITT inférieure à 8 jours, recel de vol avec violences, et non assistance à personne en péril.

Selon nos sources, la victime, un jeune homme vulnérable âgé de 20 ans et travaillant à l’ESAT d’Enveitg, aurait déclaré avoir été agressée par plusieurs individus et contraint à une fellation sur l’un d’entre eux. Les faits se seraient passés sur un chemin de promenade aux abords de l’ESAT. 

Les deux hommes interpellés sont âgés de 20 et 28 ans et sont tous deux étrangers, en situation irrégulière selon nos informations, et sans domicile fixe. Leur garde à vue doit prendre fin ce mardi. 

L’Établissement de Services et Aide par le Travail El Cavaller du village cerdan d’Enveitg accueille une quarantaine de personnes en situation de handicap mental ou psychique. Il développe une activité économique autour de la blanchisserie, boucherie-charcuterie-alimentation, boulangerie traditionnelle et cuisine. El Cavaller abrite également un foyer d’hébergement.