Cerdagne – Epiremed : le tourisme en coopération transfrontalière

Des entreprises des deux côtés de la frontière, se sont rencontrées en Cerdagne dans le cadre d’Epiremed, projet de coopération transfrontalière. Epiremed représente une avancée dans l’intégration touristique des territoires des Pyrénées-Orientales de part et d’autre de la frontière franco-catalane. Un éductour était organisé en Cerdagne, puis en plaine.

Le projet Epiremed (Expériences pyrénéennes, émotions méditerranéennes), s’est mis en place dès 2014. Il est promu par un groupe de partenaires de Catalogne et de France, dirigé par Ferrocarrils de la Generalitat de Catalunya. Les partenaires français sont coordonnés par la CCI des Pyrénées-Orientales. La collaboration entre les principales entités touristiques publiques et privées a permis de créer de nouveaux produits touristiques transfrontaliers, dans le but d’attirer des visiteurs internationaux moyennant des actions promotionnelles conjointes. « Il est porté par un groupe de sept partenaires français et six partenaires catalanes. On peut citer l’ADT, l’ADE, les offices de tourisme Aspres-Thuir, intercommunalité du Vallespir et Pyrénées-Méditerranée et la CCI qui pilote côté français », explique Jocelyne Bonnet-Ribot, chargée de mission sur les dossiers européens à la Chambre de commerce des Pyrénées-Orientales et basée à la CCI de Saillagouse. Les Catalans, via Montserrat Coberó, directrice d’un des partenaires catalans, Turalcat (Conféracio de turisme rural de Catalunya) ont voulu organiser un éductour avec des entreprises touristiques de Catalogne du sud adhérant majoritairement à la confédération, en Cerdagne puis en plaine du Roussillon. Il a été mis sur pied par Turalcat via Montserrat Coberó, la CCI de Saillagouse et localement, avec l’intercommunalité Pyrénées-Cerdagne. Le but étant de voir comment travaillent les entreprises touristiques françaises, notamment en termes de développement durable.

Une stratégie touristique commune

À Sainte-Léocadie, l’accueil de l’éductour était assuré par Jean Parent et Florent Josende, nouveaux élus CCI du département, Jean Peyrato, représentant la communauté de communes Pyrénées-Cerdagne, Laetitia Martinez, directrice de l’office de tourisme intercommunautaire et David Mias, responsable communication RASL des Angles. Des entreprises touristiques françaises étaient présentes. « Tout au long des rencontres organisées dans le cadre du projet Epiremed, avec nos partenaires catalans, nous avons appris à travailler ensemble, à se faire confiance. De plus en plus, nous avons voulu créer des animations conjointement. Aujourd’hui, la visite de ces entreprises catalanes, au Musée de Cerdagne, à Thuir, Céret, Collioure, Elne et à Perpignan, est une de nos dernières animations communes ». Pour l’occasion, l’hôtel-restaurant le Clos Cerdan à Mont-Louis, avait confectionné un gâteau de bienvenue pour les membres du projet Epiremed. Philippe Pujol a accueilli les hôtes après une visite de son espace bien-être un échange dynamique a eu lieu. Le projet Epiremed, dont le budget global s’élève à plus de 1,4 million d’euros, est cofinancé à hauteur de 65% par le Fonds européen de développement régional (Feder) au travers du Programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre (Poctefa 2014-2020). Il s’achève à la fin du mois de février 2022.