Cerdagne : le préfet à la rencontre des forces du territoire

L’objectif de la visite préfectorale était de rencontrer et saluer les effectifs de gendarmes et douaniers et de pouvoir échanger sur les différentes problématiques.

Durant toute la journée de mardi 27 septembre, le nouveau préfet Rodrigue Furcy, accompagné du sous-préfet Didier Carponcin, a parcouru le haut canton à la découverte du territoire. La matinée était consacrée à une immersion avec la CRS 58 secours en montagne (voir édition du 28/09). L’après-midi, il participait à une opération de contrôle transfrontalier avec la gendarmerie nationale, les renforts d’Escadrons de gendarmerie mobile (EGM) de la Lutte contre l’immigration clandestine (LIC) et la Guardia civil. Elle était suivie par une opération de contrôle transfrontalier avec le service des Douanes à Bourg-Madame en présence de Christophe Lainé directeur régional des douanes et Valérie Bibert chef de division adjointe. « J’avais à cœur de venir voir les effectifs des gendarmes et des douaniers qui tiennent la frontière et les remercier de leur engagement« , s’est exprimé le préfet, sur le pont international à Bourg-Madame où s’effectuait un contrôle de douane, « j’ai échangé avec eux sur les problématiques et les réalités. Il y a bien sûr des enjeux en termes de lutte contre l’immigration clandestine, lutte contre les trafics de stupéfiants, lutte contre les trafics et contrebande de cigarettes et d’alcools. C’est important de bien tenir la frontière et elle est bien tenue. » Les contrôles ont été renforcés par toutes les forces qui sont aux frontières « les douanes ici, la Police aux frontières sur la partie littorale et les gendarmes.« 

« Il y a une logique de concentration des contrôles », Rodrigue Furcy, préfet des Pyrénées-Orientales

L’activité douanière est conséquente sur la lutte contre l’immigration clandestine et les trafics divers, la réduction de points de passage ayant permis de concentrer un certain nombre de contrôles. « La frontière est longue mais il y a des points de passage autorisés comme ici à Bourg-Madame, la route neutre ou la gare de Latour-de-Carol où des contrôles d’immigration sont effectués. Sur la lutte contre les trafics, il y a également des endroits qui ont leur pertinence et où nous faisons des contrôles plus aléatoires« , a précisé Christophe Lainé, directeur régional des douanes, « et au vu des résultats, nous sommes plutôt bien placés puisqu’en Cerdagne, nous avons interpellé 480 personnes en situation irrégulière, saisi plus de 200kg de produits stupéfiants et 7 tonnes de cigarettes« .

Un contrôle de douane sur le pont international à Bourg-Madame.
Un contrôle de douane sur le pont international à Bourg-Madame.

Les moyens ont très fortement été renforcés sur toute la ligne de frontière, « bien sûr, il ne peut y avoir une étanchéité complète sur plusieurs dizaines voire centaines de kilomètres mais cette étanchéité augmente. Depuis deux ans et l’annonce du Président de la République au Perthus, les contrôles aux frontières ont été très fortement renforcés avec des effectifs qui sont venus en complément de ceux qui existaient déjà, notamment des unités de forces mobiles« , a détaillé le préfet. La logique de concentration des contrôles sur certains points, le renforcement des effectifs « et de l’effort produit par chacune des forces est fait pour augmenter encore l’efficacité des contrôles« , a conclu Rodrigue Furcy.