Conflent, Cerdagne, Capcir : des gendarmes en renfort pour la saison hivernale

Neuf gendarmes de l’escadron de gendarmerie mobile de Saint-Gaudens viennent renforcer les communautés de brigades de Font-Romeu et Bourg-Madame.

La gendarmerie a présenté aux présidents des communautés de communes Pyrénées-Cerdagne et Pyrénées catalanes, aux élus des stations de montagne et à leurs directeurs, les différents renforts présents sur les territoires de la Cerdagne, du Capcir et du haut Conflent pour la saison hivernale.

Placée sous la dépendance hiérarchique du Groupement de gendarmerie des Pyrénées-Orientales, commandé par le colonel Goudard, la compagnie de Prades est compétente sur 45 % du territoire départemental, d’Ille-sur-Têt à Porta. Elle est donc directement en charge de la sécurité publique des stations de montagne dans toutes leurs composantes. Si hors période touristique les effectifs des Communautés de brigades (COB) de Font-Romeu et Bourg-Madame sont calibrés pour assurer leurs missions de sécurité publique générale, avec l’appui du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) d’Osséja pour des actes techniques, l’affluence touristique liée à l’activité des stations de ski nécessite un renfort conséquent afin de garantir la qualité de service rendu à la population et permettre aux vacanciers de profiter le plus sereinement possible des neiges catalanes.

Ainsi, neuf gendarmes de l’escadron de gendarmerie mobile de Saint-Gaudens (31), habituellement employés sur le territoire national et ultra marin pour des missions d’ordre public, viennent épauler leurs camarades des brigades locales, six au profit de la COB de Font-Romeu et trois de celle de Bourg-Madame. La Réserve opérationnelle du groupement des Pyrénées-Orientales, forte de 450 personnels, soit anciens gendarmes, soit jeunes volontaires, qui assure régulièrement de multiples missions, été comme hiver sur l’ensemble du département, met à disposition plus de 100 journées de renfort en secteur montagne du lundi 3 janvier au dimanche 27 mars. Enfin, dans le cadre des Brigades européennes, dispositif d’échange international entre la gendarmerie nationale et la guardia civil, deux gardes civils concourent également à la sécurisation de Bourg-Madame jusqu’au dimanche 16 janvier et deux autres seront présents à Font-Romeu du lundi 14 au lundi 28 février. Représentant le commandant de groupement, le capitaine Thil, commandant en second la compagnie de Prades, s’est exprimé : « J’adresse mes remerciements aux élus pour les efforts matériels consentis par certaines communes facilitant ainsi l’accueil et le travail de ces renforts ».