Equi’Aude célèbre le cheval à l’hippodrome de Carcassonne

Les amateurs d’équitation se sont donné rendez-vous à Carcassonne, lundi 6 juin, pour une journée consacrée à divers concours équestres. Compétition de « derby », saut d’obstacles en costume ou encore des épreuves « hunter », étaient au programme. 

La rue Trivalle porte encore les traces (visuelles et odorantes) du passage de cavaliers et leurs montures. Après avoir déambulé, dimanche 5 juin, entre la Cité et la Bastide, les participants d’Equi Aude se sont retrouvés lundi 6 juin à l’hippodrome de La Fajeolle, à Carcassonne. Les clubs équestres du département étaient conviés à une journée de compétition. « On a un temps idéal, se réjouit de bon matin Jean-Jacques Rodriguez, le président du jury. Un beau soleil, mais sans qu’il fasse trop chaud, ce qui est important pour les chevaux. »

 

Des clubs de toute l'Aude ont participé à ces deux journées dédiées à l'équitation
Des clubs de toute l’Aude ont participé à ces deux journées dédiées à l’équitation
Independant – BOYER Claude

 

Le dimanche, les participants ont pu se promener entre la Cité et la Bastide à cheval.
Le dimanche, les participants ont pu se promener entre la Cité et la Bastide à cheval.
Independant – BOYER Claude

 

Une initiation au poney était également proposée ce lundi.
Une initiation au poney était également proposée ce lundi.
Independant – BOYER Claude

Concours de dressage, baptêmes à poneys ou encore match de polo étaient au programme de cette journée festive. « Nous avons aussi organisé une session de saut d’obstacles costumée, pour jouer encore plus sur le côté festif », précise Jean-Jacques Rodriguez. Des indiens, des policiers, mais aussi un ange et un démon se sont succédé sur la piste, en tâchant de compléter le parcours le plus rapidement possible sans faire de faute.

L’évènement était également l’occasion de présenter aux amateurs de chevaux et aux curieux des épreuves moins connues, comme le « hunter », discipline héritée de la chasse à courre. Marie-Pierre Boucabeille, 44 ans, est arrivée première de cette catégorie mélangeant saut d’obstacles et dressage, avec son cheval Djet set d’Emeraude. Son amie, Christelle Baills, 48 ans, concourait quant à elle pour la première fois, sur le dos de Charade du Causse. « Le hunter c’est une discipline très complète, expliquent-elles. Comme il n’y a pas de chrono on n’est pas pressées par le temps, l’important c’est de soigner chaque geste. » Si elles pratiquent l’équitation depuis de nombreuses années, elles débutent tout juste dans le hunter. « Notre monitrice, Lucile Chivot, nous aide à relever ce challenge et à nous dépasser. C’est très stimulant », notent-elles de concert.

  

Marie-Pierre Boucabeille a remporté l'épreuve de "hunter" dans la catégorie club 4.
Marie-Pierre Boucabeille a remporté l’épreuve de « hunter » dans la catégorie club 4.
Independant – BOYER Claude

 

Pour une des épreuves de saut d'obstacles, les participants étaient aussi notés sur leur déguisement.
Pour une des épreuves de saut d’obstacles, les participants étaient aussi notés sur leur déguisement.
Independant – BOYER Claude