Err – La dernière tournée de Daniel Cave

Depuis les années 1930, ils sont facteurs de père en fils. Après Pierre Cave, puis Sauveur, Daniel Cave vient de prendre sa retraite.

Dans la famille Cave, tout le monde a un peu de La Poste en lui. Tout commence par les grands-parents, Pierre et Marie Cave. « Mon grand-père est resté facteur receveur à Err durant 35 ans, de 1929 à 1964. Ma grand-mère faisait le guichet et le télégraphe », explique Daniel Cave, qui vient tout juste de prendre sa retraite de facteur. La famille Cave est originaire des Angles « mais de par son travail, mon grand-père est venu s’installer dans la commune. Mon père, Sauveur est resté à Err jusqu’à ce qu’il parte sur Béziers dont ma mère est originaire et où je suis né« .  Sauveur travaillait à La Poste à Arles puis à Nîmes, et ensuite à Paris où il était inspecteur principal. Daniel a toujours adoré ce milieu. « Dès 4 ans, j’accompagnais ma grand-mère qui distribuait le courrier en haut du village pendant que mon grand-père préparait la tournée et restait à La Poste. Puis il partait faire sa tournée jusqu’à Sainte-Léocadie, l’hiver, en raquettes ou en skis. Il revenait toujours en marchant sur la voie ferrée. J’ai même été à l’école ici une année. À 13 ans, quand nous habitions Arles, je prenais le train pour venir seul chez eux. Toutes les vacances, j’étais là et parfois je ne finissais pas l’année scolaire ! »

Quand la tournée d’Err s’est libérée, je l’ai demandée ! Daniel Cave

Daniel quant à lui hésite, il passe le concours de secrétaire de mairie, de commis en douane, aux Télécoms, puis celui de facteur. « Le premier auquel j’ai été reçu, c’est celui de facteur! » La lignée n’est donc pas interrompue, Daniel part travailler à La Poste à Paris 22 mois en banlieue nord puis 25 ans dans les quartiers nord de Marseille. Mais son fils Yannick a désiré se rapprocher de la montagne catalane. « J’ai pris une disponibilité pour suivre mon fils et ma femme Nadia et nous avons ouvert un restaurant aux Angles« . Au bout d’un an et demi, Daniel demande de réintégrer La Poste en rapprochement d’époux. Le 2mai 2008, il est nommé comme facteur à Saillagouse. « Mais la tournée d’Err s’est libérée et je l’ai demandée ! De 2010 à 2022, j’ai été le facteur de la commune, comme mon grand-père l’a eu fait« . Désormais à la retraite et habitant à La Cabanasse, il pourra désormais se consacrer à ses petites-filles et à ses hobbies et bien sûr, venir à Err où ils comptent de nombreux amis.