Espagne : après plusieurs semaines de galère, Antoine Griezmann définitivement transféré à l’Atlético

Fin d’une situation ubuesque pour Antoine Griezmann. L’international français (110 sélections, 42 buts) est de nouveau, depuis ce lundi, un joueur à part entière de l’Atlético de Madrid, qui a trouvé un accord avec le FC Barcelone pour lever l’option d’achat qui accompagnait son prêt dans la capitale espagnole. Selon les chiffres précisés par le président du club blaugrana Joan Laporta, celle-ci a été abaissée de 40 millions d’euros à seulement 20, avec 4 millions de bonus.

C’est donc la fin d’un feuilleton handicapant pour l’attaquant français, qui avait vu son temps de jeu sérieusement grignoté depuis le début de la saison. La raison : une clause dans son contrat stipulant que si Griezmann jouait plus de 50% des matchs où il était disponible durant la durée du prêt, les Colchoneros devaient obligatoirement lever l’option d’achat. Désireux de renégocier cette option d’achat avec les Catalans, les Madrilènes avaient donc décidé, depuis le début de la saison, de faire jouer à Griezmann un nombre limité (en général un peu moins de 30) de minutes par match.

Désormais lié à son ancien club, avec lequel il a déjà brillé entre 2014 et 2019, jusqu’en 2026, Antoine Griezmann va donc pouvoir récupérer un temps de jeu normal et, le FC Barcelone, une petite partie de sa mise sur le champion du monde, recruté à l’été 2019 contre 120 millions d’euros. Joan Laporta a par ailleurs précisé que si l’Atlético venait à vendre Griezmann, le club madrilène « versera la différence » entre le nouveau montant convenu (20+4 millions) « jusqu’à 40 millions, soit le montant initialement prévu dans le contrat ».

Après une saison 2021-22 plutôt moyenne (8 buts et 7 passes décisives en 39 matchs), Antoine Griezmann était reparti sur des bases timides en raison de ce temps de jeu amputé (11 matchs, 3 buts, 2 passes décisives en 466 minutes). À un peu plus d’un mois de la Coupe du monde, cette évolution dans la situation du numéro 7 des Bleus est plus que bienvenue.