Ginestas : la danse, une activité essentielle

Deux ans sans gala… De nombreux mois sous restrictions Covid… Enfin, le gala annuel de la section danse moderne les Gigues est revenu à Ginestas. Regroupant 90 danseuses (enfants/ados/adultes) et un public de plus de 350 personnes très chaleureux. L’animatrice Marilyne Sicard y est depuis plus 15 ans dans l’association, exerçant dans l’Aude et l’Hérault. Enthousiasme, passion, amour et partage sont sur scène.

Les Gigues est une association dite FFEPGV (fédération française d’éducation sportive et de gymnastique volontaire), qui est la première fédération sportive non compétitive, une grande fédération de sport santé, association reconnue d’utilité publique depuis 1972. C’est donc Marilyne Sicard est éducatrice sportive et professeur de danse moderne dans l’Aude et l’Hérault, et ce depuis plus de 15 ans, et à Ginestas au sein de l’association Les Gigues, également. Toutes les danseuses ne sont pas de Ginestas même, elles viennent aussi des villages aux alentours. Le gala a eu lieu le samedi 4 juin. Un gala extraordinaire, magique à voir et à lire dans les yeux des spectateurs.