Hausse du coût de l’énergie : les piscines de Perpignan ne connaissent pas la crise

Le maire de Perpignan assure que la ville ne connaît pas de problèmes liés au coût de l’énergie pour ses piscines municipales.

Ce lundi 5 septembre, une trentaine de piscines municipales ont fermé leurs portes un peu partout en France.

A lire aussi :
Prix de l’énergie : une trentaine de piscines publiques ont fermé ce lundi, la facture est passée « de 15 à 100 millions d’euros »

La raison évoquée étant l’augmentation du coût de l’énergie, ces infrastructures utilisant souvent du gaz pour chauffer les bassins.

A lire aussi :
Près de Perpignan : une piscine ferme ses portes en raison de la crise énergétique

Interrogé sur le sujet, Louis Aliot réplique que Perpignan ne connaît pas ce problème. « Chez nous, elles sont en régie municipale et elles sont équipées de moquette solaire et de chauffe-eau solaire ».

Les deux espaces aquatiques sont ceux du Moulin-à-Vent (avenue Paul-Alduy) et Arlette-Franco (rue du Méridien).

A lire aussi :
Perpignan – crise de l’énergie : deux millions d’euros supplémentaires sur les factures de la Ville, annonce le maire Louis Aliot

A lire aussi :
Perpignan : ampoules led, photovoltaïque et végétalisation, les solutions de la Ville pour réduire sa facture d’électricité