Les aquarelles de William Moulin à l’office de tourisme de Narbonne-Plage

C’est un peintre «  tout-terrain « . On pourrait le qualifier de chevalier errant du paysage. Il est un des rares, sinon le seul peintre de chez nous, à saisir les sites de notre beau littoral sur le motif.

Là, sous les cieux azuréens, bercé par le chant des cigales, enivré du parfum des romarins, il sillonne inlassablement lagunes et coteaux de ce bas Languedoc pour faire jaillir de sa palette des paysages sincères et lumineux qui ne laissent pas indifférent.

Oui, l’artiste connaît son métier et ne triche pas : en connivence avec la nature et ses espaces préservés, il sublime les endroits que l’on pourrait trouver ordinaires… Si le regard de l’aquarelliste bien connu ne nous en exprimait pas les charmes.

Quelle tranquillité dans ces barques à l’amarre au bord de l’étang, quelle vigueur dans ses gargouilles, quelle fierté chancelante dans ses vieux cabanons. On regrettera juste que le lieu ne permette pas à William Moulin de proposer des œuvres plus nombreuses.

Le visiteur constatera quand même que de ces créations au dessin séduisant, complétées par une rare poésie des couleurs, émane un sincère bonheur d’étaler (en plein air insiste-t-il bien), ses capricieux mais ô combien séduisants lavis.

L’exposition, ouverte tous les jours de l’été, vous attend jusqu’au 30 septembre (9 à 19 heures en juillet et août, 9 à 18 heures en septembre).