Liste des rois et reines de Portugal — Wikipédia

Rang Portrait Nom Règne Notes Armoiries 21 Jean IV Jean IV le Restaurateur
(, Vila Viçosa – , Lisbonne) 1640 – 1656 Arrière-arrière-petit-fils de Manuel Ier, il renverse Philippe III également roi d’Espagne à cause d’un désaccord qui aurait uni de façon unilatérale les deux royaumes, ce qui rétablit l’indépendance du pays qui ne sera reconnue par l’Espagne que 28 ans plus tard. Son règne est principalement marqué par la paix signée avec les Hollandais, malgré le fait qu’il les avait préalablement chassés de toutes les colonies portugaises. Armoiries du royaume de Portugal de 1485 à 1570 Régence : Louise Marie Françoise de Guzmán (1656 – 1661). 22 Alphonse VI Alphonse VI le Victorieux
(, Lisbonne – , Sintra) 1656 – 1683 Troisième fils de Jean IV, il n’a que treize ans lorsqu’il accède au trône ; la régence est donc assurée par sa mère Louise Marie Françoise de Guzmán. Son règne est principalement marqué par la bataille d’Estremoz et la bataille de Montes Claros, qui ont conduit à la signature du Traité de Lisbonne par l’Espagne reconnaissant ainsi l’indépendance du Portugal, mais aussi par la perte de Jaffna, Bombay et Tanger. Instable mentalement, il sera envoyé aux Açores et la régence sera assurée par son frère Pierre de Bragance jusqu’à sa mort. Régence : Pierre de Bragance (1668 – 1683). 23 Pierre II Pierre II le Pacifique
(, Lisbonne – , Sintra) 1683 – 1706 Quatrième fils de Jean IV, son règne est principalement marqué par la signature du traité Methuen, qui confère au Portugal des liens commerciaux étroits avec l’Angleterre, qui marque une date importante dans l’Alliance anglo-portugaise. Armoiries du royaume de Portugal de 1640 à 1910 24 Jean V Jean V le Magnanime
(, Lisbonne – , même lieu) 1706 – 1750 Second fils de Pierre II, son règne est principalement marqué par la défaite de la bataille d’Almansa et par la signature du Traité d’Utrecht. Il est nommé patriarche pour l’évêché de Lisbonne par le Saint-Siège. Il effectuera le deuxième plus long règne de l’histoire du Portugal soit 43 ans. 25 Joseph Ier Joseph Ier le Réformateur
(, Lisbonne – , Sintra) 1750 – 1777 Second fils de Jean V, son règne est essentiellement marqué par le tremblement de terre de Lisbonne de 1755 qui détruisit la quasi-totalité de la ville qu’il reconstruit avec le marquis de Pombal, son premier ministre. C’est également sous l’impulsion de celui-ci que les jésuites sont chassés du pays. De nombreuses mesures limitant les pouvoirs de l’Église ont également été adoptées sous son règne. 26 Marie Ire Marie Ire la Pieuse
(, Lisbonne – , Rio de Janeiro) 1777 – 1816 Fille unique de Joseph Ier, son premier acte symbolique en tant que reine est le limogeage du marquis de Pombal qu’elle n’apprécie guère, elle fait également adhérer le Portugal à la ligue de neutralité armée. Son règne se déroule alors que survient la Révolution française qui la trouble, car Marie-Antoinette est sa cousine. Elle épouse son propre oncle, Pierre avec lequel elle partage le pouvoir. Instable mentalement, la régence est assurée par Jean son fils. L’invasion du Portugal par Jean-Andoche Junot la pousse à fuir vers le Brésil où elle meurt. Régence : Jean de Bragance, Prince du Brésil (1792 – 1816).Pierre III Pierre III[2]le Sacristain
(, Lisbonne – , Ajuda)
roi-consort 1777 – 1786 Frère de Joseph Ier, il épouse sa propre nièce Marie. Il consacrera la plus grande partie de son règne à la construction du Palais royal de Queluz et à son embellissement. 27 Jean VI Jean VI le Clément
(, Lisbonne – , même lieu) 1816 – 1826 Après la fuite de sa mère Marie Ire dont il est le fils cadet au Brésil, la famille royale décide de s’y installer durablement, ce qui provoque un sentiment d’abandon de la part du peuple portugais. Cela le pousse alors à revenir au Portugal. Il adopte ainsi la constitution établie en son absence qui devient la première du pays. Régence : Isabel Maria de Bragança (1826 – 1828). 28 Pierre Ier Pierre IV le Roi Soldat
(, Lisbonne – , même lieu) 1826 Empereur du Brésil et second fils de Jean VI, il abdique rapidement en faveur de sa fille Marie afin de se consacrer à son trône brésilien. Régence : Michel de Bragance (1827 – 1828). 29 Marie II Marie II l’Éducatrice
(, Rio de Janeiro – , Lisbonne) 1826 – 1828 Fille ainée de Pierre IV, elle est renversée par son oncle Michel de Bragance, qui prend le pouvoir. 30 Michel Ier Michel Ier l’Usurpateur
(, Lisbonne – , Karlsruhe) 1828 – 1834 Troisième fils de Jean VI et oncle de Marie II, son court règne est marqué par une guerre civile qui aboutit à l’éviction par son propre frère Pierre IV et au rétablissement de Marie II. 29 Marie II Marie II l’Éducatrice
(, Rio de Janeiro – , Lisbonne) 1834 – 1853 Elle est rétablie au pouvoir par son père, Pierre IV ; son règne est principalement marqué par de nombreuses réformes en matière d’éducation qui la rendent très populaire auprès du peuple et lui valent le surnom de reine éducatrice. Son mariage avec Ferdinand de Saxe-Coburg-Gotha mit fin de facto au règne de la maison de Bragance. – Ferdinand II Ferdinand II[2]le Roi-artiste
(, Vienne – , Lisbonne)
roi-consort 1837 – 1853 Neveu du roi Léopold Ier de Belgique et cousin germain de la future reine Victoria Ire du Royaume-Uni, il consacrera la plus grande partie de son règne à la construction du Palais national de Pena à Sintra.