Montagne – « L’éphémère », 24e édition du Printemps des poètes

Sur le territoire Pyrénées-Cerdagne, le Printemps des poètes a permis de tisser un lien entre les établissements scolaires et le Réseau des médiathèques.

Cette année encore, l’intercommunalité Pyrénées-Cerdagne a voulu fêter le Printemps des poètes sur son territoire. Cet événement national a été porté par le réseau des bibliothèques et médiathèques, les communes et les bénévoles de Pyrénées-Cerdagne qui ont proposé tout au long du mois d’avril de nombreuses animations. À cette occasion, la médiathèque de Bourg-Madame et le collège Cerdanya de Bourg-Madame se sont associés pour mettre en avant l’art du Haïku, petit poème d’origine japonaise extrêmement bref. Une idée qui a été saisie par deux enseignantes, Mmes Dugas et Peroy qui ont résumé cette action poétique : « Elle a vu germer au collège Cerdanya un atelier éphémère de poésie. L’atelier proposait aux élèves de s’initier à l’art du Haïku et de donner à voir ces poèmes de tradition japonaise grâce à la technique d’impression du monotype. Un temps de création entre alchimie des mots, des images, des émotions, des sensations. »

Les « primaires » enchaînent les instants poétiques

Parallèlement, l’école de Saillagouse qui se rend une fois par semaine dans la médiathèque de la commune, est venue afficher les créations des différents cycles. Chaque classe a travaillé la poésie de différentes manières : écriture de poèmes et illustrations en calligramme, illustrations de Haïku et autres projets mélangeant l’art de l’écriture et celui des arts plastiques. Autant de créations, d’instants poétiques, d’espaces de liberté qui changent le regard des apprentis poètes sur le monde ! Un grand bravo aux élèves qui ont fait preuve de créativité durant ce mois de poésie. C’est donc un retour enthousiasmant sur cette 24e édition autour de l’éphémère qui célèbre l’art de la poésie.