Perpignan : François Arago a son cratère sur la Lune

Alors que le satellite de la Terre est mis à l’honneur pour l’édition 2022 de la Nuit des Etoiles qui se tiendra du 5 au 7 août prochain, Jean-Michel Faidit, auteur montpelliérain du livre Ces Français dans la lune, paru aux éditions des Presses du Midi, explique pourquoi François Arago s’est retrouvé sur la Lune.

Plusieurs établissements scolaires, des boulevards, des arrêts bus ou encore une place à Perpignan portent le nom de François Arago, scientifique catalan né à Estagel en 1786. Mais aussi, et c’est moins connu, un cratère sur la Lune.

« On a commencé à nommer les cratères à l’époque de Galilée qui observait l’espace avec une lunette astronomique, et qui a donc observé la Lune », explique Jean-Michel Faidit, auteur de Ces Français dans la lune. Au fil des époques, les cratères, causés par des impacts de météorites, de l’astre lunaire ont continué à recevoir des noms, de Français, d’Allemands, et d’Américains notamment. En 1935, l’un d’eux est officiellement baptisé Arago par l’Union astronomique internationale. Au total, sur les 1 600 cratères déjà nommés, 166 le sont d’après des Français, dont 10 en Occitanie.

Mais pourquoi François Arago a-t-il eu droit à son cratère ? « Parce qu’il a joué un grand rôle dans l’Histoire scientifique et politique. Il a favorisé l’astronomie d’observation, a contribué à l’établissement d’observation de Toulouse et a travaillé avec Edouard Roche, un jeune astronome qui a planché sur les lignes de Roche, qui théorisait la distance minimale à laquelle un satellite doit être de l’astre autour duquel il évolue », ajoute Jean-Michel Faidit.

Avec des coordonnées sélénographiques de 6.15° Nord et 21.43° Est, le cratère du Catalan se situe en bordure de la Mer de la Tranquillité, sur la face visible de la Lune, très proche du centre. Il mesure 25,51 km de diamètre pour une profondeur de 2,68 km. Il faut en revanche être équipé pour l’observer, au moins de jumelles, sinon d’un télescope. Un astéroïde situé dans la ceinture principale, entre les orbites de Mars et Jupiter, porte aussi le nom d’Arago, ainsi qu’un cratère sur la planète rouge, qui mesure 152 km de diamètre et est situé dans le quadrangle d’Arabia.