Pyrénées-Orientales : la fête du Parc naturel régional passe entre les gouttes

La 2e édition de la fête du Parc naturel régional (PNR) a tenu toutes ses promesses malgré un temps incertain.

Le programme était simplement impressionnant : 90 exposants, des conférences, une rando à vélo, des balades contées bilingues, des balades botaniques, une trentaine d’artisans et de producteurs locaux… Les organisateurs avaient vu les choses en grand pour cet événement dont toutes les animations étaient gratuites. Une journée prévue à partir de 10 h jusqu’à minuit avec une soirée projection d’images d’archive en plein air, suivie de deux concerts. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le public a répondu présent puisque à 16 h, déjà près d’un millier de personnes avaient participé.

Objectif atteint !

Côté institutions, la Région, l’office de tourisme intercommunal Conflent Canigó, les Réserves catalanes, l’Office français de la biodiversité, Canigó grand site de France… étaient présents. Même la météo aura joué le jeu. « Objectif atteint ! », pour les organisateurs. « Nous avons réussi à réunir des gens d’en haut (Cerdagne, Capcir) et d’en bas (Conflent et plaine) autour de valeurs comme le développement durable ». Un événement intergénérationnel qui aura regroupé tout le savoir-faire local et qui sera sans nul doute appelé à se renouveler.

Retrouver nos interviews sur le compte Facebook de L’Indépendant.