Pyrénées-Orientales : Nouvel horizon pour le Balcon de Cerdagne à Font-Romeu

Fermé depuis la fin du XXe siècle, le Balcon de Cerdagne reprend vie. Le promoteur catalan Alain Vidal a racheté l'emblématique sanatorium romeufontain de 8 500 m2, construit en 1924, pour le transformer en une résidence de standing aux 122 logements sur un parc de 4,5 hectares. 

La bâtisse et le panorama coupent le souffle. À l’entrée de Font-Romeu, à quelques hectomètres de l’Ermitage, le Balcon de Cerdagne affiche l’histoire architecturale, médicale, économique et touristique du territoire. Trop longtemps abandonné, il renaît de ses cendres. 

Le Rivesaltais Alain Vidal, ancien joueur de rugby devenu promoteur immobilier, relève le défi. Il rachète l'emblématique bâtiment à l’Etat en 2018, planche sur un projet immobilier de standing, mobilise 13,5 millions d’euros pour, d’ici 18 mois, redonner vie à ce splendide navire de granit posé face au Puigmal et au Canigou.

Le Balcon de Cerdagne est inauguré le 1er novembre 1924. Construit par la Fédération générale des pupilles de l’école publique, il accueille les orphelins de la guerre de 14-18 atteints de tuberculose. Le Balcon voit les choses en grand. Tout en granit, la pierre cerdane, il s’étend sur 8500 m2 et 4 étages. Son architecture embrasse la Belle époque, à l’instar du Grand Hôtel. Référencé établissement héliothérapique, on y soigne par le soleil. D’où ces immenses balcons et solariums rythmant la façade.

Aujourd’hui encore, l’intérieur donne le vertige avec ses dizaines de chambres, de salles de classe, de soins, de jeux, de danse, ses cuisines pantagruéliques et ses objets toujours-là, balises d’un autre temps. Celui où, après la tuberculose disparue fin des années 60, la Cerdagne devenait l’épicentre du traitement des maladies pulmonaires et notamment de l’asthme. Ce fut le temps béni des maisons d’enfants cerdanes…

Le Balcon de Cerdagne fut également un formidable appel d’air économique pour le territoire. Plus d’une centaine de familles de soignants, d’enseignants et autres s’installèrent sur Font-Romeu à son ouverture en 1924.

Les façades repensées tout en respectant l’histoire du lieu

 

« Nous voulons redonner vie à ce bâtiment emblématique, à la qualité architecturale exceptionnelle. Il a été sanatorium, maison d’enfants, il devient une résidence de standing pour y vivre à l’année ou en résidence secondaire. Sur un emplacement magique et, ce qui est rare, sur un parc préservé de 4,5 hectares« , présente le promoteur Alain Vidal. Un défi 100% catalan comme le responsable commercial, Bruno Xamma, et l’architecte Christophe Moly.

Le patron d’Archi Concept dévoile la philosophie du projet qui respecte l’histoire, l’identité et la qualité du bâtiment : « Nous avons voulu conserver la façade emblématique et son originalité architecturale, tout en apportant une touche contemporaine. Les façades sont en fait repensées de manière à apporter de la sécurité, du contemporain, de l’isolation et une uniformisation esthétique de l’ensemble ». 122 logements du T2 au T4 seront livrés, avec vue imprenable sur la Cerdagne, mais aussi une salle de co-working, un solarium, un jacuzzi, des bornes pour les voitures électriques…

Un nouvel horizon pour le Balcon de Cerdagne.