Pyrénées-Orientales: Vernet-les-Bains, le forcené maîtrisé en douceur

Un important dispositif de gendarmerie avait été installé sur la commune de Vernet-les-Bains pour empêcher la circulation des véhicules suite à présence d’un forcené retranché et armé. Peu avant 11 heures ce dimanche celui-ci a été maîtrisé. Aucun blessé n’est à déplorer au cours de cette opération d’envergure.

C’est un peu avant 11 heures ce dimanche matin que le forcené de Vernet-les-Bains, un homme de 40 ans, actuellement en arrêt maladie, et en détresse psychologique d’après les témoins, a été maîtrisé par la gendarmerie. Celle-ci avait été alertée vers 4 h 30 du matin par les pompiers. Les services de secours étaient appelés auprès d’une personne à l’extérieur de la commune sur la route de Fillols, qui se plaignait de maux de ventre.

Mais arrivés sur place les pompiers ont entendu tirer des coups de feu sans savoir s’ils étaient  directement visés, et ont fait machine arrière. C’est pourquoi, une fois alertée, la gendarmerie, face à un individu potentiellement armé, a déployé sur le secteur un dispositif important, qui est monté en puissance dans la matinée.

Une vingtaine de militaires étaient sur place, dont de PSIG (peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie) basé à Vinça ainsi que celui de Pollestres (dit PSIG Sabre) unités spécialisées pour gérer ces situations des plus sensibles, le négociateur régional, le colonel commandant le groupement de Prades mais aussi un pilote de drone. La dangerosité de la situation, face à un individu a priori dangereux a nécessité ce déploiement de force.

Finalement, après un temps de négociation, l’individu s’est rendu aux forces de l’ordre sans opposer de résistance peu avant 11 heures.