Saillagouse – Clap de fin pour le festival « Saillagouse en concert »

Le rideau va retomber ce samedi soir après le 6e et dernier rendez-vous de « Saillagouse en Concert ». La 11e édition a été un feu d’artifice de virtuosité de talent au service d’une programmation si riche, si éclectique et parfois si surprenante, telle l’improvisation rock d’Ala Voronkova, fondatrice du festival avec Guerassim Voronkov, divine diva du violon lors du concert Rhaphsody in blue…

Samedi est l’ultime opportunité d’entrer en communion avec des musiciens d’exception. « Chanson Napolitaine » sera présenté par le jeune et talentueux ténor catalan Marc Sala, accompagné par la Sicilienne Laeticia Barbera à la mandoline et du maestro Guerassim Voronkov au piano. Ce genre musical repose sur des chansons populaires originaires de la région de Naples. Il s’agit le plus souvent de complaintes amoureuses ou de sérénades pour voix d’homme seule. Les deux formes principales sont la tarentelle d’un rythme très vif ( la piqûre de la tarentule) et la nenia mélancolique d’un rythme plus lent (lamentation des pleureuses). La plupart des compositeurs de ce genre sont nés à Naples même. Certains sont d’éminents mandolinistes qui ont contribué au renouveau de la mandoline et à sa promotion pour qu’elle dépasse les limites du style populaire et devienne un véritable instrument de musique classique.

Un ténor d’exception

« Marc Sala, qui est déjà venu à Saillagouse en concert, est un ténor lyrique léger de Barcelone, spécialisé dans le répertoire du bel canto et de Mozart », explique un des organisateurs du festival. Il se distingue dans des opéras tels que L’Élixir d’amour de Donizetti, La flûte enchantée et L’enlèvement au Serrall de Mozart. Il a chanté en Italie, en France, en Allemagne et dans d’autres pays comme Chypre, le Panama et le Japon. Il a participé en tant que soliste à la 9e Symphonie sous la direction de Gustavo Dudamel à Saint-Jacques-de-Compostelle et s’est produit au Gran teatre del Liceu, au Palau de la música catalana, à l’Auditori de Barcelona, au Teatro campoamor d’Oviedo, au Teatro Arriaga de Bilbao, au Teatro Perez Galdós de Las Palmas. Ne manquez pas ce moment unique de partage de la musique vivante sous les voûtes de l’église Sainte-Eugénie.

Samedi 27 août à 20 h, en l’église Sainte-Eugénie. « Chanson napolitaine » avec le ténor Marc Sala, Laeticia Barbera à la mandoline et Guerassim Voronkov au piano. Renseignements et réservations échoppe des artisans. Tél. 04 68 04 72 89 ou wwwsaillagouseenconcert.com (achat en ligne).  Entrée 16 € ou 11 € pour les chanceux qui ont savouré les concerts précédents. Gratuit pour les enfants jusqu’à 10 ans 10 € de 11 à 18 ans.