Sainte-Léocadie – Le taureau de Dimitri Bussonnais exposé

Après Dame Léocadie installée en 2020, le Berger en 2021, le vélo début 2022, c’est au tour du taureau de Dimitri Bussonnais de venir compléter la série d’œuvres présentes dans les jardins de la mairie. La commune continue d’embellir ses jardins en mettant à l’honneur l’agriculture et l’élevage tout en jouant avec les matières : fer rouillé, granit et fer. Cet automne, c’est le majestueux taureau de 650 kg crée par Dimitri Bussonnais qui vient d’être posé, le maire Jean-Marie Aris a fait le choix de l’animal en demandant à l’artiste de s’accorder avec le territoire « en imaginant un Aubrac, fier, placide avec une belle ossature ».

Deux mois et demi de travail

Le sculpteur, installé en Cerdagne depuis 4 ans, a mis deux mois et demi pour mettre sur pied ce taureau dans son atelier installé à Rohet, « c’est ma première grande pièce et de nombreux projets sont à venir ».

Ouvrez l’œil, certaines de ses œuvres sont visibles en Cerdagne chez des artisans, Taurine au Musée sans Murs de Font-Romeu et un trône devant le Musée de Cerdagne à Sainte-Léocadie.

Jean-Marie Aris, maire de la commune, et ses conseillers Martine Wojetcki et Jean Peyrato réfléchissent déjà à une nouvelle sculpture pour 2023 afin de poursuivre l’embellissement du village grâce « au jardin des arts ».

Dimitri Bussonnais, ferronnerie, création, chaudronnerie, soudure, tél. 06 23 66 25 42, bussonnaisd@gmail.com