Ski : trois stations catalanes s’unissent pour investir

Cambre d’Aze, Formiguères et Porté-Puymorens (Pyrénées-Orientales) lient leurs destins économiques. Dès cette année, les trois domaines skiables catalans vont rassembler leurs actifs dans une SPL, une Société Publique Locale, baptisée Trio Pyrénées. C’est le département des Pyrénées-Orientales qui est à l’origine de ce mariage du blanc catalan à trois.

Les autres stations du département, Font-Romeu, Les Angles ou Puigmal, ont décliné la sollicitation et ne rejoignent pas cette nouvelle société d’économie mixte qui sera capitalisée à hauteur de 17,5 M€, dont 13 M€ apportés par le département, 2 M€ par la région Occitanie, complétés par les trois stations (2,5 M€).

L’objectif est de réaliser des économies d’exploitation et d’investir pour moderniser ces trois stades de neige qui sont exploités dans leur jus technique, sans investissements considérables depuis plus de dix ans.

Développer leur attractivité

« Jusque-là, ces trois stations étaient gérées via des régies municipales ou concession à un opérateur privé (Cambre d’Aze). Elles n’avaient absolument pas les moyens de recourir à l’emprunt pour lancer des travaux et se remettre dans la course des stations modernes. Et les skieurs d’aujourd’hui sont sensibles à la qualité des installations. Ces trois petites stations auront désormais des solutions pour développer leur attractivité et ainsi pérenniser l’offre de sports d’hiver en Cerdagne et Capcir », estime Michel Poudade, le président de l’association des Neiges Catalanes regroupant les neuf unités touristiques des montagnes roussillonnaises.

Les trois domaines skiables seront donc rassemblés sous une nouvelle marque unique : Trio Pyrénées. Et elles proposeront l’hiver prochain un forfait d’accès aux pistes à tarif unique permettant notamment de skier sur les trois domaines.

Les élus qui investissent lourdement croient à une nouvelle dynamique touristique avec, si possible, extension des périodes de fréquentation au-delà de la campagne hivernale. Les promoteurs de Trio Pyrénées parlent de tourisme 4 saisons. On peut, plus raisonnablement, parler d’une double fréquentation hiver-été pour renforcer le tissu économique des hauts plateaux catalans.