Sobriété énergétique : limiter la climatisation, covoiturage… ces mesures imposées par Elisabeth Borne à ses ministres pour « donner l’exemple »

Ces mesures de sobriété énergétique sont demandées « par souci d’exemplarité et d’acceptabilité des efforts qui sont demandés à la société dans son ensemble ». 

La Première ministre souhaite que son gouvernement donne l’exemple. Dans une circulaire envoyée à ses ministres révélée par BFMTV ce mardi, Elisabeth Borne ordonne plusieurs mesures afin de faire « un effort sans précédent en matière de sobriété énergétique ». 

Ainsi, il est demandé aux ministres de « limiter la climatisation aux locaux dont la température intérieure dépasse les 26 degrés, [de] ne pas laisser les appareils en veille et [d’]éteindre les lumières lorsqu’elles ne sont pas nécessaires ».

A lire aussi :
Pour limiter la consommation énergétique, « on pourrait fermer des magasins sur certains créneaux horaires cet hiver », annonce Michel-Edouard Leclerc

 

Covoiturage ou vélo

Aussi, la Première ministre appelle son gouvernement « d’équiper de thermostats les bâtiments des services et opérateurs [placés sous leur autorité] et de veiller à ce que le chauffage ne soit déclenché que lorsque la température des locaux est inférieure à 19 degrés ». 

Dans sa circulaire, Elisabeth Borne encourage également « les pratiques de mobilité durables », comme le covoiturage ou les déplacements à vélo.