Tensions en Asie: Deux navires américains traversent le détroit de Taïwan, la Chine maintient sa « préparation au combat élevée »

Deux navires de la marine américaine ont traversé le détroit de Taïwan ce dimanche matin, ont déclaré à Reuters trois responsables américains, dans un contexte de tensions militaires persistantes entre l’île et la Chine, après la visite plus tôt ce mois-ci de Nancy Pelosi.

Les responsables américains, qui préfèrent conserver l’anonymat, ont indiqué que les croiseurs Chancellorsville et Antietam menaient des opérations dans le détroit.

Ces manœuvres sont les premières menées par Washington depuis la visite de la présidente de la Chambre américaine des représentants.

Les forces armées chinoises ont indiqué, pour leur part, rester en état d’alerte après cette entrée des destroyers américains dans le détroit de Taiwan.

« Les troupes de la zone de commandement de combat maintiennent une préparation au combat élevée et sont prêtes à contrecarrer toute provocation à tout moment », a déclaré le porte-parole du commandement chinois sur le réseau social WeChat. Il a souligné que l’armée chinoise surveillait de près tous les mouvements des destroyers Antietam et Chancellorsville dans la région.

Pékin, qui considère Taiwan comme une province renégate et n’exclut pas de recourir à la force pour la ramener dans son giron, avait lancé des exercices militaires autour de l’île pour exprimer sa colère à la suite de la visite de Nancy Pelosi.

Des navires de la marine américaine ont traversé le détroit à plusieurs reprises ces dernières années, à la grande colère de Pékin.