Tourisme. La France et ses “petits Canadas” : un road trip automnal

À cheval sur l’Ain et le Jura

Dès septembre, les vastes espaces boisés du Haut-Bugey et du Jura s’ornent de parures chatoyantes, rouges et dorées, qu’on arpente à pied ou en VTT en toute sérénité.

La balade peut débuter près de Nantua : à 5 km à l’est de cette petite ville du 01 (qui dispose elle-même d’un vaste et agréable lac), Sylans a été labellisé « espace naturel sensible ». Alimenté par la source de la Doye, il s’agit d’un véritable petit paradis pour les pêcheurs de brochets et les amateurs de photographie.

Autre lieu sympathique dans les parages (entre Oyonnax et Charix) : le lac Genin, classé « site à caractère naturel et pittoresque » depuis 1935. Au programme : baignade et pédalo jusqu’en octobre, patins à glace et raquettes quand l’hiver s’installe… Non loin, le crêt de Chalam s’affiche en sommet pointu s’arpentant aisément et s’ouvrant sur un beau plateau aux nuances ocrées.

Une fois rendu davantage au cœur du Jura, il est préconisé de faire une randonnée (boucle de 7 km à parcourir en 3h) aux cascades du Hérisson (65 m de hauteur pour la plus imposante), inscrites depuis 2017 au réseau des Grands sites de France.

Non loin, ne pas hésiter à s’arrêter aux lacs de l’Abbaye et de Malbuisson où se louent canoës et paddles, rejoindre la Source bleue puis flâner à Port-Titi.

Près de la frontière franco-suisse, faire impérativement une halte au Saut du Doubs et se renseigner sur le métier, très local, de « sanglier » (artisan fabriquant des sangles en écorces d’épicéa afin de cercler les fromages coulants, dont le célèbre Mont d’Or).

Du côté des Vosges

Au sein du plateau des Mille Étangs, les 5 hectares du domaine du Petit Canada, nichés sur les hauteurs de la commune de Rupt/Moselle, rappellent les paysages sauvages et poétiques d’Amérique du Nord et d’Europe du Nord.

Autre itinéraire à planifier à pied en Meurthe-et-Moselle : le circuit de Pierre-Percée (une boucle de 14 km), repaire des oies et des canards, qui sillonne entre le lac et le château éponymes, les roches de la Xaveure et le rocher des Corbeaux.

Et même dans les Pyrénées

Dans les Pyrénées orientales, près de Cerdagne et Capcir, entre Mont-Louis et Font-Romeu, les abords de la Têt, aux environs du Pla de Barrès, accessibles en seulement 10 minutes de marche, promettent un voyage aux couleurs canadiennes.

La nuit, quand le ciel est dégagé, il s’agit aussi d’un bel endroit pour observer la Voie lactée…