Tournage de TF1 sur le Souvenir Français et sa démarche vis-à-vis des jeunes scolaires au Boulou-Perpignan-Cerbère


Les 13 et 14 juin 2022, une équipe de tournage de la rédaction de la chaine de télévision nationale TF1, conduite par Michael Guiheux, s’est rendue successivement au Boulou, à Perpignan et à Cerbère pour rendre compte de l’engagement du Souvenir Français des Pyrénées Orientales auprès des scolaires : Ce reportage sera diffusé, au niveau national, le 18 juin 2022 pour illustrer l’Appel du 18 juin 1940 du Général de Gaulle.

Cet appel avait pour but de mobiliser les français pour résister à l’occupation allemande et italienne de notre territoire et de continuer le combat contre les forces de l’Axe, en refusant la collaboration prônée par le gouvernement du Maréchal Pétain jusqu’en 1942.

La rédaction de TF1 s’est intéressée à la démarche du Souvenir Français des Pyrénées Orientales car elle est basée sur une approche pédagogique novatrice en matière de diffusion du passage de la Mémoire intergénérationnelle.

En effet, le Souvenir Français propose depuis 2021, un triptyque Jeu d’évasion-Conférence-Visite de site sur le thème des « Chemins de la Liberté ». En 2021, 21 classes du département furent impliquées. Pour 2022, 30 classes sont concernées.

Il s’agit de faire découvrir aux élèves, encadrés par leur professeur, le fonctionnement des réseaux de résistances dans notre département pendant la période de 1942 à 1944, quand les Pyrénées Orientales, furent occupées par les troupes allemande et autrichienne. Les élèves retiennent le courage et l’engagement, au péril de leur vie, des habitants de Cerdagne, Capcir, Fenouillèdes, Conflent, Roussillon, pour leur pays la France, face à l’occupant.

L’objectif de ces réseaux était de faire passer clandestinement en Espagne, officiellement neutre, tous ceux et celles, hommes femmes et enfants, qui étaient menacés de morts en France occupée, ou qui désiraient continuer le combat contre l’occupant nazi.

La cible porte sur les élèves du cycle 3 de l’Education Nationale, à savoir, CM2 et 6ème mais aussi les classes de 3ème, et les membres des conseils municipaux des jeunes, etc. Les élèves participent alors à 5 parcours d’énigmes basées sur des faits historiques relatifs au fonctionnement de ces réseaux locaux.

Le succès de cette démarche repose sur l’implication des services de la Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale (Dasen) qui ont parfaitement compris l’intérêt d’intégrer ce triptyque aux outils pédagogiques mis à la disposition des enseignants. Madame Fabienne Giamarchi, enseignante référente, pour les usages du numérique, assure la liaison entre ces services et la délégation du Souvenir Français.

Comme a pu rappeler à l’équipe de TF1, le général Gilles Glin, délégué général du Souvenir Français pour les Pyrénées orientales :

« Ici comme ailleurs, partout où reposent des français et françaises, voire des étrangers, morts pour la France, notre mission est de faire en sorte qu’ils, ou elles, ne meurent pas deux fois ; une fois, au combat, au service de la France, et une deuxième fois dans la Mémoire des français. Faire venir les scolaires aux cérémonies commémoratives est nécessaire. Venir à eux, avec leur professeur dans leur classe, avec leurs parents, via des vecteurs d’information comme le jeu d’évasion qui leur parlent ne l’est pas moins ! »