Vigne : la Commende majeure reprend le flambeau du clos Cal Mateu à Sainte-Léocadie

Samedi dernier a eu lieu la 29e vente et dégustation de vin du clos Cal Mateu, la plus haute vigne d’Europe, dans la cour du musée de Cerdagne.

Pour cette nouvelle édition, deux cuvées étaient conjointement vendues : celle de 2021 étant trop réduite, celle de 2019 était proposée. Pour la Commende majeure du Roussillon : « Ce vin représente la fraîcheur de la Cerdagne, accompagné par de fines notes acidulées ». En effet, la confrérie connaît ce vin depuis de nombreuses années et elle en assurera désormais le fermage.

Selon le grand maître, Jean Claude Estirach : « Nous devenons les nouveaux fermiers de la vigne de Sainte-Léocadie, avec un projet global d’entretien et la réalisation de prochaines plantations ».

Le maire de la commune, Jean-Marie Aris s’est montré ravi par cette passation entre la Chambre d’agriculture et la Commende majeure du Roussillon. Il explique : « Votre présence sur la vigne, à plusieurs reprises ces derniers mois, pour la taille et l’ébourgeonnage, montre tout l’intérêt que vous portez à cette nouvelle mission ».

Trois impétrants, accompagnés de leur parrain, étaient proposés pour entrer à la Commende majeure : Jean Razungles, ancien directeur des recherches à l’Inra (Institut national de la recherche agronomique), Pierre Bataille, conseiller départemental du canton des Pyrénées catalanes et Bruno Valiente, président du Sydetom 66. Après l’épreuve du porró, les nouveaux défenseurs du patrimoine viticole ont donné le coup d’envoi de cette 29e vente. Le public venu en nombre, les élus locaux, le président de l’AMF66 (Association des maires), les sénateurs des Pyrénées-Orientales se sont ensuite retrouvés dans le jardin du musée autour d’une dégustation pour clore la matinée.